Techniques VTT

Comment sauter en VTT : ce que vous devez savoir

Par DamienHernandez , le juillet 24, 2021 - 9 minutes de lecture
Temps de lecture : 6 minutes

Sauter en vélo c’est allier plaisir et adrénaline, surtout lorsque vous aimez les sentiers les plus difficiles. Restez avec nous, nous allons vous montrer comment sauter en VTT et vivre une expérience inoubliable.

Comment sauter en VTT ? Conseil et astuces

Comment sauter en VTT
Si vous aimez le vélo et que vous êtes amateur de sensation forte, sauter en VTT est sans aucun doute une expérience que vous ne voulez pas rater. Cela ne s’improvise pas, il faut savoir comment s’y prendre. Nos experts vont vous montrer comment vous y prendre pour éviter les accidents.

Analysez vos compétences avant de sauter en VTT

Avant de sauter en VTT, il est primordial de connaître vos compétences dans le domaine. En effet, cela peut vous éviter des risques plus ou moins graves comme des chutes, par exemple, ou la destruction de votre vélo. Il ne faut pas s’aventurer à sauter en VTT sans avoir évaluer au préalable ses compétences.

Vous devez d’ailleurs faire une évaluation honnête de vos compétences, c’est-à-dire sans mentir à vous-même. Vous ne devez pas vous convaincre que vous êtes capable de sauter en VTT alors que vous avez des doutes. Les années d’expérience en saut d’obstacles comptent sinon vous vous trouvez toujours dans la catégorie de simple amateur. Cela n’exclut pas cependant qu’un simple amateur bien entraîné et ayant confiance en lui peut sauter en VTT sans problème.

Assurez-vous d’utiliser l’équipement adapté pour sauter en VTT

Pour réaliser des sauts en VTT, il faut utiliser un vélo parfaitement adapté. Autrement, non seulement vous risquez de vous blesser mais vous raterez également vos sauts d’obstacles. Vous devez savoir que tous les vélos ne sont pas adaptés pour ce genre d’expérience. Il vous faut vous équiper de vélo de montagne adapté aux sauts d’obstacles.La suspension est à voir de près puisqu’elle constitue une condition importante pour les sauts en VTT.

L’idéal est d’avoir une suspension capable d’atténuer les chocs qui suivent les sauts, surtout les plus grands. N’hésitez pas à tester la suspension de votre VTT pour évaluer sa performance efficacement. Vous pouvez choisir un Vélo à suspension antérieure ou à suspension totale comme beaucoup d’amateurs de VTT.Vérifiez les pédales de votre VTT pendant l’achat car il existe différents types de pédales aujourd’hui.

Pour les sauts en VTT, les pédales à privilégier sont celles à plateforme. Celles-ci sont parfaitement adaptées pour les sauts d’obstacles en vélo surtout si vous êtes débutant. En effet, elles proposent quelques avantages très intéressants :

    • Elles ne sont pas comme les pédales ordinaires que l’on retrouve au marché. Elles sont bien adaptées à l’absorption des chocs et très résistantes.
    • Avec ces pédales à plateforme, vous pouvez aussi sauter du vélo rapidement si tout ne se passe pas comme il faut pendant le vol.

Pour faire simple, ces pédales à plateformes vous assurent donc un meilleur contrôle sur le vélo et plus de sécurité en l’air. N’oubliez pas de pomper les pneus de votre VTT avant de réaliser des sauts d’obstacle. Cette étape est très importante car les pneus sont de véritables éléments déterminants de la réussite de vos sauts en VTT.

En effet, ils participent beaucoup dans la prise de rebond au départ du vol et l’atterrissage. De même, sans les pneus, vous risquerez de rouler sur les jantes du vélo de montagne. Faites bien attention cependant à respecter les normes de gonflage indiquées.

Protégez-vous suffisamment car si vous tombez, les blessures peuvent être graves. Pour une protection maximale, optez pour un casque intégral. Vous devez porter toutes les protections adaptées pour ce type d’activité qui est un sport extrême. Outre le casque intégral, vous devez assurer votre sécurité avec les protections adaptées au VTT:

    • Pour la partie haute de votre corps, portez un gilet, une dorsale, des coudières, des protections adaptées au cou, des protège-poignets
    • Pour la partie basse de votre corps, portez des genouillères, des protège-tibias et protège-chevilles.

Pour être sûr de leur qualité et leur résistance, privilégiez les modèles conçus avec les matières comme les mousses intelligentes. Quant au type de serrage, optez pour les bandes velcro, les élastiques ou les clips. Ces derniers sont beaucoup plus fiables.

Ne vous précipitez pas !

La règle d’or : réussir un bon saut d’obstacle sans se blesser. Pour cela, il ne faut pas se précipiter et surtout faire une étude préalable du parcours. Checker les environs ! (piste pointue, obstacles, etc.). Connaître votre parcours avant de réaliser des sauts vous évite toute surprise. D’ailleurs, cela vous aide à bien vous préparer moralement et physiquement.

Bref, cela facilite la réalisation des sauts d’obstacles et vous assure plus de sécurité. Gardez toujours votre calme et respirez bien : c’est très important ! Vos réactions peuvent avoir un fort impact sur ce qui se passera au sommet. Rester calme avec une profonde respiration vous garantit un équilibre une fois en haut pendant la réalisation du saut.

De même, votre atterrissage se déroulera sans encombre. Apprenez à avoir une parfaite maîtrise de soi, c’est important.

Bien se préparer pour décoller

Un décollage parfait vous promet une belle expérience en sauts d’obstacle. C’est la base pour garantir une bonne compression de la suspension du vélo et voler dans les airs avec un rebond suffisant. Pour y parvenir, il faut néanmoins pomper le vélo dans le décollage.

Lorsque vous vous trouvez dans l’air, vous pouvez souffler car le plus dur est fait. N’oubliez pas cependant de bien répartir le poids du vélo pour vous garantir un bon atterrissage.
Maîtrisez vos jambes et vos bras pour vous réceptionner en douceur.

Quelques gestes sont nécessaires lorsque vous vous trouvez dans l’air :

  • Tirer sur le guidon au moment où la roue avant est tout en haut
  • Étendre les bras et les jambes
  • Faire en sorte que la direction du mouvement de la roue soit similaire à celle du décollage
  • Adapter le saut au rebond de l’amortisseur afin de gagner plus de hauteur
  • Éviter de mettre tout le poids derrière
  • Éviter également de mettre tout le poids vers la roue avant
  • Essayer de répartir le poids du corps délicatement

Il est donc important de bien répartir le poids de votre corps lorsque vous êtes en plein vol : vous ne devez pas trop vous pencher en avant ou en arrière. C’est d’ailleurs vivement conseillé pour un bel atterrissage. Il vous faut vous positionner au centre du vélo et faire en sortes que les deux roues atterrissent en même temps.

C’est vrai, certains professionnels atterrissent toujours avec le pneu arrière mais c’est maitrisé et ça s’apprend également.

Faites les choses au bon moment !

Chaque seconde compte lorsque vous réalisez des sauts en VTT. Il faut se lever au bon moment : ni trop en avance, ni trop tard. N’omettez pas de visionner l’angle de la pente et de définir votre ligne correcte avant d’atterrir. Cela vous permettra de bien viser votre atterrissage et de réussir celui-ci correctement sans risque.
Une condition doit être remplie pour un atterrissage sans faille : votre vélo et la zone d’atterrissage doivent être dans un même angle. Ainsi, les deux roues toucheront le sol simultanément. Ensuite, prenez en main votre vélo et essayez de gagner de la stabilité. Absorbez par la suite tout le choc de l’atterrissage en jouant avec vos membres notamment vos jambes et vos bras : pliez-les légèrement !
Lorsque vous vous retrouvez sur le sol, vous devez choisir une direction et manœuvrer le vélo en fonction. Tout se base sur l’orientation de votre roue avant sinon vous risquerez de tomber et de vous blesser.

Soyez prudent !

La sécurité avant toute chose car les sauts d’obstacles en VTT peuvent être dangereux. Un conseil : ne réalisez pas de saut d’obstacle avec votre VTT que si vous vous sentez vraiment prêt : assurez-vous de maîtriser les techniques et d’avoir le mental pour le faire. Sinon, vous risquez de vous retrouver avec des blessures plus ou moins graves, et ce, sur de nombreuses parties de votre corps.

Cela peut arriver au moment de l’atterrissage, surtout si vous n’avez pas fait le nécessaire pour l’éviter. Par contre, si vous avez suivi tous les conseils cités un peu plus haut, vous pouvez être certain d’avoir un bel atterrissage.

Autres conseils importants

Ne vous aventurez pas à faire des sauts d’obstacles sans avoir pris le temps de vous entraîner. La pratique est vraiment importante, cela vous garantit plus de sécurité et de réussite. Apprenez les techniques et les astuces avant de vous lancer. Plus vous pratiquez, plus vous maîtriserez toutes les techniques.

On ne devient pas professionnel du jour au lendemain, il faut progresser. Faites d’abord des sauts plus simples avant de réaliser des sauts plus complexes. L’important c’est d’évoluer avec le temps.
Vous l’ignorez peut-être mais ceux qui réussissent les sauts en VTT prennent le temps de mesurer leurs sauts. Cela vous aide à déterminer la distance à parcourir pour réaliser le saut et obtenir le rebond suffisant pour voler dans les airs.

Sauter en VTT est une expérience exceptionnelle surtout lorsque vous atteignez vos objectifs. Néanmoins, il faut avoir une bonne condition physique, un mental assez fort et un équipement complet. Tout cela représente une base non négligeable pour la réussite de vos sauts d’obstacle en VTT et votre sécurité. N’oubliez pas que les risques de chute sont très élevés.

N’arrêtez jamais de vous entraîner même si vous avez confiance en vos capacités. Cela vous permet de toujours évoluer et pourquoi pas devenir un professionnel en saut d’obstacles en VTT.

DamienHernandez